Partenaires

NOS TUTELLES

CNRS Grenoble INP Université Grenoble Alpes

NOS PARTENAIRES

Fed3g Investissements d'Avenir Tec21 Institut Carnot PolyNat

Rechercher




Accueil > Services > Techniques > Réalisations majeures

Rhéomètre de grande dimension

Rhéomètre de grandes dimensions pour la mesure de la viscosité des matériaux hétérogènes de granulométrie élevée.
Application aux déchets agricoles pour la méthanisation en voie sèche.

La mesure de la viscosité pour les matériaux hétérogènes avec de fortes granulométries tels que les bétons, les laves torrentielles, les déchets ménagers, les déchets agricoles, etc… est un défi. Pour accéder à la viscosité en volume du matériau et donc respecter la condition d’un milieu continu, il est nécessaire de construire une instrumentation en proportion de la taille des objets en suspension dans le matériau. Mais également, la nature hétérogène et concentrée du matériau entraine des phénomènes telles que la migration, la sédimentation, la séparation de phase, l’absence d’adhérence aux parois, etc… doivent être maitrisés par des protocoles adaptés et une connaissance fine de la physique de ces phénomènes.

Or la connaissance de la viscosité est essentielle à la conception et à l’optimisation des procédés. Récemment le Laboratoire Rhéologie et Procédés a mis aux points un rhéomètre de grandes des dimensions pours les substrats agricoles pour la méthanisation en voie sèche. Cette technologie prometteuse permet la méthanisation de substrats plus concentrés en déchets solides et d’obtenir des rendements de fabrication d’électricité renouvelable plus importants.

Cette nouvelle instrumentation et les connaissances développées ont permis la compréhension de l’influence de la concentration, de la taille des objets, de la distribution de la phase liquide sur les propriétés rhéologiques déchets agricoles et leurs mélanges. Ces grandeurs ont permis de comprendre et dimensionner les méthaniseurs pour un meilleur transport et brassage des substrats lors de la méthanisation et d’optimiser le rendement biologiques des méthaniseurs.

Cette recherche a été soutenue par l’ ADEME et le Programme des Grands Investissements d’Avenir et un industriels travaillant dans les énergies renouvelables.

Contact :
albert.magnin@univ-grenoble-alpes.fr

Référence :
Victor Ruys et al. Evolution du seuil d’écoulement des substrats issus des fumiers pailleux pour la méthanisation en voie sèche en fonction de la distribution de la phase liquide. 5ème journée de la méthanisation, 6-8 Décembre 2016, Chambéry, France.


publié le , mis à jour le