Partenaires

NOS TUTELLES

CNRS Grenoble INP Université Grenoble Alpes

NOS PARTENAIRES

Fed3g Investissements d'Avenir Tec21 Institut Carnot PolyNat

Rechercher




Accueil > Depot

14 Février 2019 Christel Métivier du LEMTA


« Instabilités thermo-convectives dans les fluides non-newtoniens "

Christel Métivier Maître de conférences au Laboratoire Energie et Mécanique Théorique et Appliquée à Vandoeuvre-Les-Nancy

Jeudi 14 Février 2019, de 14h à 15h salle A.Rassat du bâtiment E de l’UFR de Chimie

Résumé :
La convection naturelle en configuration de Rayleigh-Bénard est examinée dans le cas de fluides non-Newtoniens, à savoir des fluides viscoplastiques et des fluides rhéofluidifiants.Des approches théoriques et expérimentales sont menées. En particulier, l’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) est utilisée pour mesurer les vitesses au sein de l’écoulement.Une technique de mesure de champs de température, développée récemment par IRM est décrite.
Les principaux résultats montrent que dans les fluides élasto-viscoplastiques la contrainte seuil d’écoulement a un effet important dans le démarrage de la convection. Le paramètre de contrôle est déterminé comme étant le rapport entre les effets de flottabilité et les effets liés à la contrainte seuil. Lorsque les parois sont glissantes, nous observons l’apparition d’une convection oscillatoire dûe à l’élasticité des fluides.
Dans le cas des fluides rhéofluidifiants, nous observons une compétition entre rouleaux et hexagones. La rhéofluidification a pour effet de favoriser les rouleaux alors que la thermodépendance des propriétés physiques (effets non Oberbeck-Boussinesq) des fluides rhéofluidifiants favorise les hexagones.


publié le