Accueil du site > Recherche > Séminaires > 2010 > Nouveaux types de matériaux hybrides :

Nouveaux types de matériaux hybrides :

systèmes autoassemblés fonctionnel en matrice polymère fibrillaire

par Claudine Lylap - 15 septembre 2010

NOUVEAUX TYPES DE MATERIAUX HYBRIDES : SYSTEMES AUTOASSEMBLES FONCTIONNELS EN MATRICE POLYMERE FIBRILLAIRE mardi 9 novembre 10h Laboratoire de Rhéologie.

J.M. GUENET

Institut Charles Sadron, CNRS UPR22 23 rue du Loess, BP84047 F-67034 STRASBOURG Cedex2, France guenet@ics.u-strasbg.fr mardi 9 novembre 2010

Ces dernières années ont vu exploser le nombre d’études sur les systèmes auto-assemblés et les organogels. Ces systèmes présentent très souvent des propriétés de fonction, mais, dans la plupart des cas ils ne sont pas directement utilisables pour préparer des matériaux de fonction. Une des raisons provient de leur fragilité étant donné que les propriétés intéressantes sont souvent obtenues à l’état dilué voire très dilué. Nous allons présenter au cours de ce séminaire une voie nouvelle pour préparer des matériaux où ces propriétés de fonction sont préservées avec une amélioration de la tenue mécanique. Cette voie consiste à insérer par des procédés physiques les systèmes auto-assemblés dans une matrice fibrillaire de polymère covalent. Nous aborderons trois types de matériaux hybrides préparés à partir de polymères covalents et de systèmes auto-assemblés :

1) un premier système où les filaments d’un complexe bicuivrique présentant de l’antiferromagnétisme seront encapsulés dans les fibrilles d’un gel de polystyrène isotactique

2) le deuxième consistera en un réseau mixte où un gel de polystyrène isotactique ou syndiotactique est “entremêlé” avec organogel possédant des propriétés opto-électroniques

3) enfin le troisième où des nanotubules préparés à partir d’une petite molécule organique « emmaillotent » les fibrilles de polymère

Nous présenterons des résultats sur la thermodynamique de formation de ces systèmes, sur leur morphologie et sur leur structure moléculaire déterminées par AFM, Rayons-X aux petits et grands angles et par diffusion des neutrons. Quelques propriétés seront décrites ainsi que quelques aspects rhéologiques.

REFERENCES 1) D. Lopez and J.-M. Guenet Eur. Phys. J. 1999 B12 405 2) D. Lopez and J.-M. Guenet J. Phys. Chem. B 2002 106 2160 3) J.M. Guenet, S. Poux, D. Lopez, A. Thierry, A. Mathis, M.M. Green, W. Liu Macromol. Symp. 2003 200 9 4) D.Dasgupta, S. Srinivasan, C. Rochas, A. Ajayaghosh, J.M. Guenet, Langmuir 2009 25 8593 5) D.Dasgupta, Z. Kamar, C. Rochas, M. Dahmani, Ph. Mésini, J.M. Guenet Soft Matter 2010 6 3576


Laboratoire Rhéologie et Procédés - 363 rue de la Chimie- Bâtiment B - Domaine Universitaire - BP 53 - 38041 Grenoble cedex 9 - (33) 4 56 52 01 96