Accueil du site > Recherche > Séminaires > 2014 > Séminaire de L. M. Bravo Anaya : Jeudi 18 Septembre 2014 de 14H à 15H

Séminaire de L. M. Bravo Anaya : Jeudi 18 Septembre 2014 de 14H à 15H

Comportement structurel de l’interface Au/ADN Spectroscopie d’Impédance Électrochimique (EIS) et Résonance des Plasmons de Surface (SPR)

par Denis Roux - 28 juin 2014

Lieu du séminaire : Salle de réunion Bâtiment André Rassat (Bat E)

M.C. Lourdes Mónica Bravo Anaya

Sous la direction de : Dra. Erika Roxana Larios Durán, Dr. J. Félix Armando Soltero Martínez

Universidad de Guadalajara, MÉXICO

Le contrôle des interactions de biomatériaux de surface représente un champ d’étude notable en raison de l’importance dans l’estimation des paramètres critiques tels que la biocompatibilité. L’acide désoxyribonucléique (ADN) est connu comme le polymère bio-organique, biocompatible et biodégradable principal pour les applications in vivo comme la délivrance de gènes. Le travail présente une étude d’adsorption de molécules d’ADN de thymus de veau suivi para Spectroscopie d’Impédance Électrochimique (EIS) et Résonance des Plasmons de Surface (SPR) en fonction de la concentration d’ADN, à un pH constant de 7.3 et à température ambiante (25 ±1 ºC). Puisque les mesures d’impédance ont été effectuées à potentiel de circuit ouvert, la réponse a reflété le processus d’adsorption de molécules d’ADN sur la surface de l’électrode. Cela a permis obtenir les valeurs de la capacitance de la double-couche électrochimique, Cdl, en utilisant un circuit équivalent semblable à celui proposé par Frumkin-Melik-Gaigazyan-Randles (FMGR). Les changements observés en Cdl avec la concentration d’ADN sont associés à la réorganisation des molécules d’ADN dans la double-couche, cet effet est étroitement lié à la superposition et enchevêtrements des chaines d’ADN. Cette hypothèse à été vérifiée avec la technique de SPR. Les valeurs d’épaisseur de film optique (dopt) des molécules d’ADN adsorbées ont été estimées en utilisant les mesures de SPR. Les variations des valeurs de dopt en fonction de la concentration d’ADN sont donc liées à des transitions dans l’arrangement de la structure de la double-couche électrochimique, due probablement à des changements conformationnels de l’ADN observées à deux concentrations critiques, c’est à dire, C* et Ce, connues comme les concentrations de chevauchement et d’enchevêtrement, respectivement. Un comportement linéaire a été observé dans chaque régime, dans lequel la relation entre dopt et CADN suit la loi de puissance selon : régime dilué (CADN

Voir en ligne : https://chimie-biologie.ujf-grenobl...

Résumé du séminaire - 173.2 ko


Laboratoire Rhéologie et Procédés - 363 rue de la Chimie- Bâtiment B - Domaine Universitaire - BP 53 - 38041 Grenoble cedex 9 - (33) 4 56 52 01 96